Se connaître. Se reconnaître. Se faire connaître.

L’ARTERRE un outil à la disposition du monde agricole

Les aspirants-agriculteurs et les propriétaires de terres agricoles de la MRC de Coaticook disposent désormais d’un outil leur permettant de réaliser leurs aspirations. Mercredi matin, en présence d’intervenants municipaux et agricoles de la MRC de Coaticook, on a procédé officiellement au lancement de l’ARTERRE, un service de maillage axé sur l’accompagnement et le jumelage entre aspirants-agriculteurs et propriétaires de terres et/ou de bâtiments agricoles. L’accompagnement offert par L’ARTERRE permet de conclure des ententes adaptées à la réalité de chacun. Par exemple, L’ARTERRE offre et recherche des surfaces cultivables, petites ou grandes, et de bâtiments pour loger des animaux d’élevage, pour de l’entreposage ou pour de la transformation alimentaire complémentaire à la production agricole. Cet outil de travail cadre parfaitement bien avec le plan de développement en zone agricole concocté l’année dernière. Julie Labrecque de la ferme Les Brouissailles a d’ailleurs livré un témoignage éclairant sur les diverses possibilités qui s’offrent aux entreprises. Réjean Masson, maire de Martinville et responsable des dossiers agricoles à la MRC, de même que Étienne Lafortune, agent de développement agricole à la MRC, sont confiants de voir cet outil connaître du succès dans les mois à venir.