Cabico passe à l’action contre la pénurie de main-d’œuvre

À l’ère où la pénurie de main-d’œuvre frappe la majorité des industries ainsi que les sphères de l’économie, certaines entreprises accélèrent le pas et multiplient ses offensives afin de recruter du personnel. C’est le cas de l’entreprise Coaticookoise Cabico, qui vise l’augmentation importante de la prime de soir. Celle-ci grimpe donc à 2$ de l’heure.

Pour le président de l’entreprise, Alain Ouzilleau cette hausse rime directement avec les valeurs de Cabico :

« Ce qui nous distingue chez Cabico, c’est que l’on place véritablement nos gens au centre de nos décisions. Notre fameuse ‘Touche humaine’, notre écoute active et notre désir d’impliquer nos gens sont des éléments qui contribuent à la croissance personnelle et professionnelle de chacun. Le bonheur de nos employés au travail est important pour nous », mentionne M. Ouzilleau. 

L’industrie du meuble sur mesure affirme être en forte croissance, et cherche donc à pourvoir son quart de soir avec des employés débrouillards et motivés. Le 2$ de prime porte le salaire d’entrée à 19,80$ de l’heure. De plus, l’entreprise se démarque par son horaire condensé de 4 jours par semaine et la reconnaissance des acquis au sein de l’entreprise.